Quand hiver rime avec inventaire pour la faune

By 4 mars 2020 mars 26th, 2020 Actualités environnementales
Traces de ski hors piste

Malgré une vie au ralenti, l’hiver es la période de réalisation de certains inventaires pour la faune.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’hiver est aussi une période d’inventaire pour Instinctivement Nature. En effet, c’est à la saison où la faune sauvage est la plus sensible aux dérangements et où le la fréquentation dans les stations de sports d’hiver est à son maximum. C’est donc le meilleur moment pour chercher à comprendre comment les espaces sont parcourus par les friands de ski, de raquettes, etc …

L’objectif est simple ! Par le biais d’un protocole, validé par l’Office Français de la Biodiversité et l’Observatoire des Galliformes de Montagne (en savoir plus), la fréquentation et la nature de cette dernière sont évaluées et définies. Par exemple, pour un périmètre d’étude de 500 mailles, une maille représentant une superficie de 1 ha, ce sera 500 données qui seront collectées. Chacune d’elle comporte un taux de recouvrement de la surface fréquentée et la nature des activités (nos prestations en la matière).

Ces données seront ensuite recroisées avec la localisation des zones d’hivernage (inventoriées dans le printemps) pour définir les enjeux, pour prévenir les impacts ou encore améliorer l’existant.

Il s’agit d’un travail rigoureux nécessaire pour disposer des données précises pour :

  • les échanges avec les aménageurs du territoire,
  • faire valoir la préservation des zones d’hivernage de la faune sauvage, et notamment du tétras-lyre.
exemple de fréquentation hors-piste

Traces de hors-pistes sur l’Arbaron

 

A l’heure actuelle, ce sont plusieurs milliers d’hectares qui ont fait l’objet d’inventaires pour la faune en hiver de par la réalisation des diagnostics des habitats.