De quoi s'agit-il ?

Instinctivement Nature propose une maîtrise d’œuvre pour des mesures de préservation de la faune sauvage. Il s’agit de vous aider à la bonne mise en place de mesures en faveur de la préservation répondant souvent au logique éviter, réduire, compenser.

Par exemple, il peut s’agir :

    • Mise en défens d’une zone d’hivernage de la faune sauvage,
    • Visualisation d’un câble,
    • Débroussaillage en faveur des habitats de reproduction du tétras-lyre,
    • Mise en défens estivale pour le tétras-lyre,
    • Repérage par drone avant réalisation des foins ou regains,
    • Définition de l’emplacement d’un passage à faune et des prérequis pour son bon fonctionnement,

Pour toutes ces mesures de préservation de la faune sauvage, et bien d’autres, nous vous accompagnons pour établir une faisabilité économique et technique optimale. Nos connaissances en matière de gestion de la faune sauvage nous permettent de vous proposer ce service de maîtrise d’œuvre pour les mesures de préservation de la faune sauvage que vous souhaiterez engager.

Objectifs

L’objectif est de permettre la mise en place des mesures de préservation de la faune les plus pertinentes et efficaces. Nous pouvons tirer profit de notre expérience, de nos connaissances sur l’écologie des espèces et de notre réseau de chasseurs qui peut nous apporter son soutien.

En effet, nous accompagnons nos clients de manière à leur permettre de :

  • Identifier les mesures de préservation adéquates
  • Identifier leur faisabilité économique et technique
  • Contacter les entreprises et définir le cahier des charges
  • Mettre en place le chantier dans les meilleurs conditions de sécurité et avec un moindre impact environnemental
  • Contrôler le résultat su chantier
  • Suivre dans le temps l’efficacité

Évidemment, ses mesures doivent être prises en disposant de la connaissance nécessaire sur le territoire d’intervention. En parallèle, il est souvent nécessaire de prévoir des dispositifs de communication autour des ces actions de manière à les faire comprendre et surtout pour valoriser votre travail.

Quelques exemples

Mise en défens hivernale

En quoi cela consiste ?

Une mise en défens hivernale pour la faune sauvage consiste en l’installation saisonnière d’un balisage (corde élastique + panneautage). Ce balisage est disposé de manière à ce qu’il puisse dévier la trajectoire des activités de hors-piste vers des zones moins sensibles et en toute sécurité pour les pratiquants.

Pourquoi faire cela ?

Les activités en montagne en hiver sont de plus en plus nombreuses. Il est important de préserver des ilots de quiétude pour la faune sauvage car elle dispose de peu de ressources alimentaires. Elle peut s’affaiblir et périr de ce dérangement. Cette action peut intervenir volontairement ou en accompagnement à un projet d’aménagement.

Quels sont les connaissances requises ?

Au delà de la méthodologie et du choix des matériaux, il est nécessaire de bien identifier les zones d’hivernage sur le terrain de manière à ce que le balisage soit pertinent.  Il est donc requis de disposer de données tels que les diagnostics des habitats du tétras-lyre par exemple.

Notre expérience :

Nous installons et suivons chaque hiver une dizaine de kilomètres linéaires de mise en défens répartis sur toute la Haute-Savoie. Certaines font l’objet de suivis et en sont à leur sixième hiver de fonctionnement.

Pourquoi en profiter ?

Installer une mise en défens n’est pas anodin ni pour l’Homme, ni pour la faune sauvage. Il faut être sur de cibler la ou les bonnes zones sans pour autant rentrer en conflit avec les usagers. De même, les conditions extérieures étant difficiles avec le gel et la neige, le choix des matériaux est primordial. Tout ceci l’expérience nous l’a appris.

 

Installation mise en défens Montenvers

Débroussaillage tétras-lyre

En quoi cela consiste ?

Un débroussaillage en faveur des habitats de reproduction du tétras-lyre consiste à supprimer les ligneux bas et hauts. Cela permet donc de retrouver un équilibre entre couverture ligneuse et couverture herbacée.

Pourquoi faire cela ?

L’activité pastorale décroit en montagne et les ligneux gagnent en permanence du terrain sur les pelouses. Le tétras-lyre, pour l’élevage des poussins, a besoin de milieux où couverture ligneuse et couverture herbacée sont à l’équilibre. Sans cela les jeunes sont exposés à la prédation, aux intempéries et à la famine.

Quels sont les connaissances requises ?

Pour cibler les bonnes zones à rouvrir, il est primordial de connaître l’état des habitats de reproduction du tétras-lyre. En effet, cela va permettre de connaître les secteurs susceptibles d’être rouverts et leur continuité éventuelle avec d’autres zones encore propices.

Notre expérience :

Nous pilotons des opérations de ce type depuis plus de 20ans avec une centaine d’hectares rouverts entre 2017 et 2019 notre actif.

Pourquoi en profiter ?

Nous connaissons les conditions requises pour que ce type d’actions soit un succès sur le long terme. Nous avons sensibilisé des conducteurs de pelle-araignée à la méthode spécifique de débroussaillage et œuvrons avec le monde agricole pour entretenir sur le long terme ces zones.

 

habitats tétras débroussaillé

Visualisation de câble

En quoi cela consiste ?

Cela consiste au renforcement de la visibilité des câbles quels qu’ils soient :  remontées mécaniques, filins, ligne électrique, …

Pourquoi faire cela ?

Les oiseaux se déplacent régulièrement pour se nourrir, se reproduire, se dissimuler. Lorsque les conditions météorologiques sont favorables, ils arrivent, généralement, à percevoir suffisamment rapidement les obstacles sur leur passage. Cependant, la luminosité peut-être faible avec des contrastes visuels qui ressortent peu. Ce sont, notamment, dans ces conditions que les oiseaux peuvent percuter les câbles et/ou tout obstacles présents sur leur passage. Aussi, ils s’en sortent avec une aile ou la nuque brisée. Nos activités augmentent considérablement le nombre d’obstacles dans le milieu naturel et il existe aujourd’hui des solutions pour réduire ce risque.

Quels sont les connaissances requises ?

Pour un maximum d’efficacité, il faut bien connaître les zones de présence de l’avifaune et les déplacements qu’elle peut effectuer entre chacune d’entre elles. Il faut aussi identifier ces fameux obstacles.

Notre expérience :

Nous travaillons depuis le départ à la conception de dispositifs de visualisation pour l’avifaune. Nous avons aussi facilité les tests grandeur nature de ces dispositifs afin de s’assurer qu’ils répondent bien aux contraintes techniques et à l’effet recherché. La Fédération des chasseurs a largement contribué à l’élaboration du flotteur avifaune OGM, qu’Instinctivement Nature commercialise aujourd’hui. 

Pourquoi en profiter ?

Nous sommes les premiers intéressés quant il s’agit de préserver l’existence de quelques oiseaux par des solutions aussi « simple » que des dispositifs de visualisation. De plus, notre connaissance des habitats et du comportement des oiseaux, nous permet d’ajuster au mieux les tronçons à équiper. Nous pouvons aussi vous conseiller quant à une meilleure intégration du câble dans la topographie existante. Aussi, cela garantit une efficacité sur la zone équipée pour un coût rationalisé.

 

Installation de flotteur avifaune

Passage à faune

En quoi cela consiste ?

Cela consiste au maintien des déplacements de la faune sauvage. Aussi, il faut définir l’existant et éventuellement renforcer l’existant.

Pourquoi faire cela ?

Le développement de nos activités et de nos axes de déplacement sont autant d’éléments qui peuvent former des obstacles aux déplacements de la faune sauvage. Il peut s’agit soit d’un empêchement total, soit d’une réduction, soit d’une hausse de la dangerosité. Or, la préservation de la faune sauvage commence par lui laisser la possibilité d’effectuer ces déplacements qui répondent très souvent à des besoins physiologiques: se reproduire, s’alimenter, marquer son territoire. Par le maintien de ces déplacements, on préserve l’équilibre des espèces tant démographique que génétique.

Quels sont les connaissances requises ?

Il faut avoir une connaissance précise des espèces présentes. Il faut aussi identifier les déplacements et les points de franchissement des obstacles existants par des suivies appropriés. C’est un travail de longue haleine.

Notre expérience :

Nous travaillons avec les sociétés d’autoroute, avec le Département de la Haute-Savoie, la Région Auvergne-Rhône Alpes et de nombreuses intercommunalités sur cette thématique. Nous avons été missionnés pour choisir l’emplacement de plusieurs passages supérieurs avec les études pré-requises pour cela. De même, nous travaillons aussi avec la société Neavia pour la mise au point d’un système de détection de la faune sauvage.

Pourquoi en profiter ?

Nous disposons d’une grande connaissances du comportement de la faune sauvage et de ses habitudes. Sans oublier aussi notre réseau de chasseurs sur lequel nous pouvons nous appuyer ainsi, que notre grande expérience en matière de pose et de maintenance de pièges photographiques. Tous ces éléments font que nous pouvons adapter notre offre au mieux de la réalité de terrain tout en étant rapidement opérationnel.

 

Piège photographique suivi faune instinctivement nature

Notre champ d'intervention

Nous pouvons réaliser ces mesures de préservation de la faune sauvage partout où cela nous sera demandé. Nous évaluerons vos besoins et votre demande avec le plus grand soin.

N’hésitez pas à nous contacter