Enjeux et objectifs

  • Identifier et porter à connaissance les axes de déplacements de la faune sauvage notamment vis à vis des activités humaines
  • Proposer des adapations et des solutions pour garantir la préservation de ces couloirs de déplacement et les cycles vitaux qui en dépendent.

En savoir +

Le paysage et la mosaïque d’espaces qui nous entourent, des plus préservés aux plus artificiels, sont le résultat d’interaction avec les activités humaines. Tous ces espaces accueillent la faune sauvage qui y réalise ses cycles vitaux : reproduction, hivernage, alimentation repos, … l’ensemble formant un vaste continuum écologique. Il est constitué schématiquement de zone réservoir (riche d’un point de vue biologique), de zone relais et de corridors écologiques assurant le lien entre ces différents espaces. Ce système ne peut fonctionner que si les zones réservoirs sont suffisamment vastes et non morcelées et si les corridors écologiques sont fonctionnels. Avec l’urbanisation croissante et le développement des infrastructures routières ou touristique, un grand nombre de corridors se voit interrompu ce qui peut engendrer à long terme de nombreuses conséquences (collisions routières, dégâts agricoles et forestier, risques sanitaires, absence de brassage génétique, non accomplissement du cycle biologique, …).

Afin de comprendre et d’analyser la fonctionnalité d’un corridor terrestre, il est nécessaire de réaliser un suivi détaillé des populations de faune sauvage empruntant ces corridors. A terme, ces études permettent de constituer une base de donnée solide sur la circulation de la petite, moyenne et grande faune et de déterminer les modalités d’adaptation d’un projet en fonction des résultats obtenus, de manière à assurer le bon fonctionnement d’un corridor.

Notre expérience

  • Montage de dossiers pour la création d’écopont
  • Suivi par piège photographique de corridors écologiques
  • Inventaire et mise à jour des données de comptage de la grande faune et des zones sensibles
    (hivernage, reproduction, corridors, …)
  • Inventaire des points de collisions avec la grande faune

En savoir +

La société travaille depuis plusieurs années comme partenaires des gestionnaires routiers et autoroutiers. Ces études faunistiques sont souvent réalisées sur la base de suivis à l’aide de pièges photographiques, de relevés de traces ou encore de comptages nocturnes au phare. Voici quelques références :

  • Étude de la fonctionnalité des corridors écologiques à Contamine-sur-Arve

  • État initial des populations de grande faune dans le cadre d’un projet d’écopont à Viry

  • Suivi et entretien de l’écopont des Allongets à Cranves-Sales

  • Étude environnementale dans le cadre d’un projet d’ISDI à Andilly

  • Étude de perméabilité autoroutière de l’A40 pour la faune sur la basse vallée de l’Arve

  • Étude pour le maintien du corridor écologique dans le cadre de l’extension du PAE des Jourdies à Saint-Pierre-en-Faucigny

Tel : 04.50.46.89.21

Email : contact@instinctivement-nature.fr

Accéder à notre boutique